SMAM - Syndicat Mixte pour l’Aménagement du Morbras
Connectez-vous S'inscrire
     

Achèvement de l'opération N°7 à Roissy-en-Brie

Les travaux de restauration du Morbras dans le quartier du Grand Etang, rue du Moulin, sont aujourd'hui terminés. Des plantations d'arbres de long des berges (17 au total) seront réalisés à l'automne afin de garantir leur reprise.



A l'origine de ce projet, le Syndicat envisageait la restauration de deux exutoires d'eau pluviale dont les parements béton se déchaussaient et risquaient de s'effondrer dans le cours d'eau.

Exutoires d'eau pluviale vetustes
Exutoires d'eau pluviale vetustes

Le bureau d'études CE3E, chargé de définir les aménagements en concertation avec le Syndicat, proposa une action globale sur ce linéaire du Morbras d'une longueur de 60 mètres, enclavé entre deux ponts (rue Lewenberg et avenue du Morbras).

Afin de diversifier les écoulements, un réméandrage (création d'une courbe) a été réalisé. Des banquettes à hélophytes (sorte de plage basse permettant le développement des végétaux aquatiques) ont été également créées. A terme, ces habitats offriront les conditions idéales pour le maintien et le déplacement de la petite faune tels que les batraciens (grenouilles, tritons, salamandre).

Evolution du cours d'eau au fil des jours

Le Morbras avant les travaux (en bas, à droite, un bloc de béton comme reprère permet de suivre l'évolution)
Le Morbras avant les travaux (en bas, à droite, un bloc de béton comme reprère permet de suivre l'évolution)
Les photos suivantes montrent l'évolution du cours d'eau au fur et à mesure de l'état d'avancement des travaux. La première photo représente le cours d'eau quelques jours avant travaux et en dessous, l'état d'avancement quasi hebdomadaire.

Lors de cette phase, l'exutoire d'eau pluviale en rive gauche a été décaissé puis découpé afin de le mettre en retrait. Une pente douce plantée d'espèces végétales aquatiques favorisera, à terme l'épuration des eaux provenant de la route.




Détail de l'aménagement d'un des deux exutoires

L'exutoire situé en rive gauche a été aménagé de manière à casser la vitesse des écoulements en réalisant une pente douce jusqu'au Morbras. Le parement béton qui le maintenait a été remplacé par un empierrement de blocs agencés pour permettre un écoulement jusqu'au Morbras.
Des plantes aquatiques ont été plantées et devraient se maintenir grâce aux apports issus du ruissellement des eaux de voiries.





Vendredi 6 Juin 2014
Mathieu Trotet